• Une journée en Avignon

    Une journée d'art en Avignon

    Nous sommes partis à la découverte de ‘La disparition des Lucioles’  à la prison Sainte Anne. Couloirs interminables, cellules délabrées encore empreintes de traces de vie, où l'enfermement, la solitude, le temps interminable ont marqué notre cheminement à la rencontre des oeuvres de la collection Lambert.

    Deux heures de visite qui n'a pu laisser personne indifférent!

    Terminer avec Balka et ses  rubans de plexiglas renvoyant une belle lumière irisée nous a redonné le sourire.

    Agréable  pause déjeuner à l'ombre de grands arbres dans un square .......pour repartir vers le musée Angladon.

    Musée de charme, dans un bel hôtel particulier, où la conservatrice  a conté avec passion l'histoire de Jacques Doucet, couturier et amateur d'art éclairé. De Van Gogh à Foujita, de Sisley à Picasso, une découverte de belles oeuvres!

    Ce fût une  journée riche pour les participants.

    Une journée en Avignon  Une journée en Avignon  Une journée en Avignon Une journée en Avignon

    Une journée en Avignon Une journée en Avignon

    Une journée en Avignon Une journée en Avignon

    Une journée en Avignon